24/11/2017
AccueilPolitiqueComment Anonymous a infiltré le KKK

Comment Anonymous a infiltré le KKK

Les membres de Anonymous ont lancé diverses opérations visant à mettre à mal certaines organisations extrémistes. Ce fut le cas notamment de OpKKK, laquelle avait infiltré et démasqué de nombreux membres du Ku Klux Klan. Cette opération a démarré en créant de fausses, mais plausibles, identités sur Facebook…

Les Anonymous ont ainsi commencé par créer des comptes Facebook indiquant supporter le mouvement « Blue Lives Matter » – mouvement américain pro-police -. En devenant ami avec d’autres comptes qui manifestaient aussi leur soutien à Blue Lives Matter, Facebook a commencé à suggérer des comptes de membres du KKK.

Plus ils devenaient amis avec ces comptes-là, plus l’algorithme leur en proposait de nouveaux et plus ces faux comptes devenaient plausibles aux yeux d’autres potentiels amis. En connaissant les mots-clefs – que les membres du KKK connaissent et reconnaissent -, en répondant par exemple « AKIA » (« A Klansman I Am ») lorsque l’on demande « AYAK » (« Are You A Klansman »), les Anonymous ont pu se rapprocher de certains membres sur Facebook.

Et si le Klan est devenu assez doué pour se protéger de l’extérieur, entre eux, à l’intérieur du cercle, c’est une tout autre histoire. Ils n’hésitent ainsi pas à communiquer leurs informations personnelles, jusqu’à leurs derniers numéros de sécurité sociale. Certains vont même jusqu’à avouer, dans leurs discussions avoir tué untel ou untel…

Il n’aura donc ensuite pas été difficile pour Anonymous de collecter ces informations personnelles et de les utiliser pour récupérer de nombreuses identités.

Source : msn.com – 14 février 2017

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.