28/07/2017
AccueilSantéDes spécialistes alertent sur la dangerosité des gels hydroalcooliques

Des spécialistes alertent sur la dangerosité des gels hydroalcooliques

Très pratiques pour se laver les mains lorsqu’on n’a pas d’eau à disposition, les gels hydroalcooliques sont pourtant dans le viseur de certains spécialistes.

La faute au triclosan et au triclocarban, deux antiseptiques présents dans ce produit mais aussi dans 2 000 autres du quotidien (dentifrices, détergents, vêtements, jouets, tapis, peintures et certaines matières plastiques). Ces deux composants sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens et d’avoir des effets plus que néfastes sur la santé lorsqu’ils sont utlisés de manière régulière et prolongée. Parmi eux on note une résistance aux antibiotiques, le développement du cancer du sein, le risque d’allergie ou encore l’altération de la fonction musculaire.

Privilégie le savon et l’eau

Ce n’est pas la première fois que des spécialistes tirent la sonnette d’alarme face à ces deux antiseptiques. Mais face à l’immobilisme des pouvoirs publics, 200 scientifiques venant de 29 pays différents ont publié une mise en garde dans le journal « Environmental Health Perpectives » en appelant « la communauté internationale à limiter la production et l’utilisation du triclosan et du triclocarban et à questionner l’utilisation des autres antimicrobiens ». En 2016, les autorités sanitaires américaines avaient interdit la commercialisation pour le grand public de 19 ingrédients actifs bactériens après que les industriels n’aient pu prouver leur efficacité et leur non-toxicité. Pour se laver les mains, un savon classique et de l’eau reste toujours la meilleure solution.

Source : www.ladepeche.fr – 29/06/2017

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Laissez un commentaire