20/11/2017
AccueilInsoliteLe plus grand «soleil artificiel» du monde allumé en Allemagne

Le plus grand «soleil artificiel» du monde allumé en Allemagne

Des chercheurs allemands ont allumé jeudi le plus grand «soleil artificiel» du monde, dans le cadre d’une expérience qui pourrait mener au développement d’énergies plus propres.

La gigantesque structure alvéolaire de 149 projecteurs, qui porte le nom officiel de «Synlight», utilise des lampes au xénon à arc court normalement utilisées en cinéma pour reproduire la lumière naturelle.

En concentrant toute la lumière sur un petit carré de 20 centimètres par 20 centimètres, les scientifiques du Centre allemand de l’aérospatiale reproduiront l’équivalent de 10 000 fois la quantité de radiation solaire qui toucherait normalement la même surface. La température pourra atteindre 3000 degrés Celsius.

La structure a été installée à Juelich, à 30 kilomètres à l’ouest de Cologne.

Cette expérience permettra de tester de nouvelles méthodes pour fabriquer de l’hydrogène, a dit un dirigeant du centre, Bernard Hoffschmidt.

Plusieurs estiment que l’hydrogène est le carburant de l’avenir puisqu’il ne produit pas d’émissions polluantes, ce qui signifie qu’il ne contribue pas au réchauffement climatique. Mais s’il est abondant dans l’univers, l’hydrogène est rare sur Terre et doit être fabriqué en séparant l’eau en ses deux composantes – l’autre étant l’oxygène -, un procédé qui consomme actuellement de grandes quantités d’électricité.

Les chercheurs espèrent pouvoir se passer de l’électricité en utilisant la quantité énorme d’énergie qui atteint la Terre sous forme de radiation solaire. M. Hoffschmidt a dit que le processus de production d’hydrogène de Synlight, une fois maîtrisé, pourrait être décuplé pour lui donner une ampleur industrielle dans environ dix ans.

La construction du projet de Juelich a coûté 3,8 milliards $ US. Il consomme en quatre heures autant d’électricité qu’un ménage de quatre personnes en un an.

Source : lapresse.ca – 23 mars 2017

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.