21/11/2017
AccueilInsoliteLe Québécois qui a libéré une ville des nazis à lui tout seul

Le Québécois qui a libéré une ville des nazis à lui tout seul

Léo Major est un véritable héros de la Deuxième Guerre mondiale. Il a libéré à lui seul une ville hollandaise de l’emprise des nazis et fait prisonniers 93 soldats allemands, à chaque fois en une seule nuit.

Malgré de tels exploits, en ce jour du Souvenir, cet homme décédé en 2008 à Longueuil à l’âge de 87 ans reste très peu connu ici.

Il est pourtant célébré en héros aux Pays-Bas. Dans la ville de Zwolle, qu’il a libérée en 1945, une rue porte son nom. Et il reste le seul Canadien décoré deux fois de la médaille de conduite distinguée dans deux guerres différentes: le second conflit mondial et la guerre de Corée.

Il faut dire que Léo Major était particulièrement modeste. Lorsqu’il est rentré au pays après la guerre, il n’a raconté ses exploits à personne… car il pensait que personne ne le croirait. Sa famille a découvert son héroïsme en 1968, quand une délégation de Hollandais a fini par le retrouver, après de nombreuses années de recherches.

En 5 minutes a décidé de rendre hommage à sa bravoure durant la Deuxième Guerre mondiale avec cette bande dessinée. (cliquez pour agrandir)

Source : journaldemontreal.com

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Laissez un commentaire