17/10/2017
AccueilPolitiqueLes deux experts de l’ONU disparus au Congo ont été retrouvés morts

Les deux experts de l’ONU disparus au Congo ont été retrouvés morts

L’inspecteur général Charles Bisengimana a affirmé, mardi, que les corps des deux experts de l’ONU avaient été identifiés, à la suite de leur découverte la veille.

L’Américain Michael Sharp, la Suédoise Zaida Catalan et leur interprète Betu Tshintela avaient disparu le 12 mars, avec leurs chauffeurs, alors qu’ils enquêtaient sur des allégations de violations des droits de la personne par l’armée congolaise et des milices locales.

Les autorités avaient d’abord fait l’annonce de la découverte de trois corps, plus tôt mardi, sans confirmer s’il s’agissait de l’Américain, de la Suédoise et de leur interprète.

Le père de Michael Sharp, John Sharp, avait écrit sur sa page Facebook, lundi, que les corps de deux étrangers avaient été découverts dans la région où se déroulaient des recherches pour retrouver les travailleurs de l’ONU.

« Puisqu’aucun autre Caucasien n’est porté disparu dans cette région, il y a de fortes chances que ce soit les corps de MJ et Zaida », a-t-il écrit.

C’était la première fois que des experts de l’ONU étaient portés disparus au Congo, selon Human Rights Watch. C’était également la première fois que des travailleurs internationaux disparaissaient dans la région du Kasaï.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a affirmé que l’organisation internationale mènera une enquête sur les circonstances de la mort des deux experts. Il a indiqué que la cause des décès n’avait pas encore été déterminée.

« Michael et Zaida ont perdu la vie en tentant de comprendre les causes du conflit et de l’insécurité en RDC dans le but d’aider à établir la paix pour le pays et ses gens », a dit M. Guterres, transmettant ses condoléances aux familles.

Source : ici.radio-canada.ca – 29 MARS 2017

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.