23/11/2017
AccueilAstronomieMission humaine vers Mars : Trump valide le projet de la Nasa

Mission humaine vers Mars : Trump valide le projet de la Nasa

L’administration Trump supprime des pans entiers du programme d’étude du changement climatique de la Nasa et annule la mission de capture d’un astéroïde. Mais, et c’est une bonne surprise, l’objectif d’envoyer des humains sur Mars au cours de la décennie 2030 est conservé.

Alors que la plupart des observateurs s’attendaient à ce que le président Trump réoriente les objectifs de la Nasa vers la Lune et repousse de plusieurs années une mission habitée à destination de Mars, la Planète rouge reste une priorité.

La nouvelle loi stipule que « la Nasa devra poursuivre le développement du lanceur SLS et du véhicule spatial Orion afin de permettre l’exploration humaine de la Lune, de Mars et au-delà au cours du siècle ».

Le nouveau président a également enjoint les secteurs publics et privés à multiplier des partenariats, dans la droite ligne de son prédécesseur Barack Obama qui a, pendant sa mandature, libéralisé la desserte de l’orbite basse pour le transport de fret et d’astronautes. Un texte de loi adopté, fait rare souligne l’ensemble de la presse américaine, à l’unanimité par le Sénat et la Chambre des représentants.

Cette décision ne remet pas en cause le souhait de la Nasa d’installer un poste avancé en orbite cislunaire. D’une part parce qu’il offre des perspectives commerciales et scientifiques économiquement plus intéressantes qu’une aventure martienne et d’autre part parce qu’il est prévu de l’utiliser pour préparer les technologies nécessaires pour aller sur Mars puis y vivre et travailler.

Il est d’ailleurs peu probable que le véhicule spatial qui sera lancé à destination de Mars décolle depuis la Terre. Il sera vraisemblablement assemblé en orbite basse, voire depuis cet avant-poste cislunaire, d’où il s’élancera avec un équipage international d’au moins quatre personnes.

Source : futura-sciences.com – 22/03/2017

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.