17/10/2017
AccueilÉconomieLes pays les plus et les moins corrompus

Les pays les plus et les moins corrompus

Du chantage aux détournements de fonds, en passant par les élections truquées, les exemples de corruption ne manquent pas dans notre monde au XIXe siècle. L’ONGI allemande Transparency International a publié son évaluation annuelle d’après le CPI, l’Index de perception de la corruption, qui révèle le score de chaque pays dans le monde. Voici donc les 20 pays les moins corrompus, et les 20 pays les plus corrompus, (une note sur 100, 100 représentant une corruption inexistante).

20. ÉTATS-UNIS
Score de corruption : 74
Malgré la récente crise financière et les problèmes du gouvernement, les États-Unis restent bien placés dans le classement, peut-être grâce à leur importante lutte anticorruption.

19. IRLANDE
Score de corruption : 74
L’Irlande est parvenue à rester dans le Top 20, même après plusieurs controverses politiques. Le pays a travaillé dur pour revenir sur le bon chemin malgré quelques cas de fraude, de corruption et de chantage.

18. HONG KONG
Score de corruption : 74
Cele fait deux années consécutives que Hong Kong descend dans le Top 20. La raison ? Une poignée de sérieux cas de corruption. Mais son score demeure très bon.

17. BARBADE
Score de corruption : 74
La Barbade peut jouir du titre de « pays le moins corrompu des Caraïbes ». Son score est dû à de bas niveaux de fraude et de chantage dans le secteur des affaires, associés au fait que le gouvernement maintient ses promesses de fournir de bons services sociaux.

16. JAPON
Score de corruption : 76
Les Japonais ont la chance de vivre dans un pays où la corruption en économie et en politique est quasi-inexistante. Cependant, le Japon souffre d’une pratique appelée « amakudari », qui implique que les politiciens d’expérience se retirent de la politique pour occuper des postes élevés dans le monde des affaires, notamment dans les transports, la construction et le secteur pharmaceutique.

15. BELGIQUE
Score de corruption : 76
On constate une faible perception de corruption dans le secteur politique belge. La population fait confiance aux services civil et judiciaire, même si les mesures de protection pour les dénonciateurs manquent un peu.

14. ROYAUME-UNI
Score de corruption : 78
En dépit des écarts très médiatisés de quelques personnalités politiques, le Royaume-Uni reste bien placé en ce qui concerne le niveau de corruption et ne joue qu’un petit rôle dans les affaires de la nation. Sa législation anticorruption est efficace et très appliquée.

13. ISLANDE
Score de corruption : 79
Même après le déclin dû à la crise financière de 2008, l’Islande n’est toujours pas assaillie par la corruption, mais le monde politique doit encore travailler sur son népotisme.

12. ALLEMAGNE
Score de corruption : 79
Grâce à son système juridique solide et ses lois anticorruption, l’Allemagne est bien placée sur l’Index CPI. Si elle n’est pas encore dans le Top 10, c’est sans doute à cause de la présence de corruption (même rare) dans les secteurs de la santé, de la construction et des marchés publics.

11. AUSTRALIE
Score de corruption : 80
Le parti politique a récemment été renversé avec l’arrivée du nouveau premier ministre, mais les niveaux de corruption de l’Australie ne sont pas en hausse pour autant. Néanmoins, le pays n’a pas vraiment de législation anticorruption en place.

10. CANADA
Score de corruption : 81
La bonne position du Canada dans ce classement n’empêche pas 30 % des cadres supérieurs d’affirmer que le chantage et la corruption existent bel et bien au pays.

9. LUXEMBOURG
Score de corruption : 82
Les partis politiques du Luxembourg n’ont pas la meilleure réputation auprès de la population, qui est convaincue qu’ils sont tous corrompus. Pourtant, le CPI donne un excellent score au pays.

8. PAYS-BAS
Score de corruption : 83
Les Pays-Bas ont un système judiciaire indépendant et de bonnes mesures de lutte anticorruption.

7. SINGAPOUR
Score de corruption : 84
Tandis que plusieurs de ses pays voisins sont mal placés sur la liste du CPI, Singapour avance dans le bon sens en mettant en place des mesures sévères pour s’assurer que la corruption reste basse.

6. SUISSE
Score de corruption : 86
Comme les Luxembourgeois, les Suisses n’ont pas une très bonne opinion de leurs partis politiques, mais cela ne se reflète pas dans l’évaluation de Transparency International.

5. NORVÈGE
Score de corruption : 86
La corruption est rare en Norvège, où les sociétés comme les individus peuvent être poursuivis en justice dans des cas de corruption à l’étranger.

4. SUÈDE
Score de corruption : 87
Les mesures anticorruption suédoises sont réputées dans le monde entier et la plupart des agences gouvernementales offrent une transparence importante dans leurs affaires.

3. FINLANDE
Score de corruption : 89
Ce n’est pas un hasard si la Finlande est troisième sur la liste : la corruption y est presque inexistante, certainement grâce aux mesures mises en place pour lutter contre ce phénomène.

2. NOUVELLE-ZÉLANDE
Score de corruption : 91
Avec son gouvernement solide et respecté et ses élections transparentes et ouvertes, ce pays insulaire est presque le moins corrompu au monde, juste après…

1. DANEMARK
Score de corruption : 92
… le Danemark ! Le pays le moins corrompu au monde exige une transparence totale de son gouvernement et une augmentation de la responsabilité des entreprises.

Passons maintenant aux pays les plus corrompus.

20. ZIMBABWE
Score de corruption : 21
La corruption est ancrée dans les secteurs politique, privé et civil au Zimbabwe. En 2011, le ministre des Finances Tendai Biti a déclaré qu’au moins un milliard de dollars en diamants, revenant normalement à la trésorerie nationale, demeurait introuvable.

19. BIRMANIE
Score de corruption : 21
La domination des Birmans sur les nombreuses ethnies minoritaires du pays a conduit à une longue série de rébellions. Les autorités publiques, responsables de la régulation des produits miniers et du pétrole, ont déjà été accusées de transférer des revenus publics sur leurs comptes bancaires privés.

18. CAMBODGE
Score de corruption : 21
L’image du gouvernement cambodgien est ternie par une longue série de personnalités politiques corrompues. Les leaders politiques et économiques ont exploité les finances du pays pour leur profit personnel pendant des années.

17. SYRIE
Score de corruption : 20
Bien qu’il s’agisse du troisième pays le plus corrompu du Moyen-Orient, la Syrie fait enfin un pas dans la bonne direction avec une série de poursuites judiciaires entamées contre des autorités publiques pour corruption et mauvaise administration. Malheureusement, la montée de l’EI dans le pays rend son futur plus qu’incertain.

16. BURUNDI
Score de corruption : 20
Depuis qu’elle est devenue une république en 1966, cette nation d’Afrique de l’Est a accusé de hauts niveaux de corruption. Les premiers coupables sont la police régionale, les autorités fiscales et le système judiciaire.

15. YÉMEN
Score de corruption : 19
La corruption politique au Yémen est l’une des raisons principales de la dégringolade de son économie. Les premiers touchés sont les propriétaires de petites entreprises, qui sont rendus incapables de fonctionner correctement à cause du nombre d’amendes imposées par la police et le gouvernement.

14. VENEZUELA
Score de corruption : 19
Le Venezuela a beau être la 30e plus grosse économie mondiale, il se retrouve constamment sur la liste des pays les plus corrompus. Le président Nicolas Maduro avait promis de faire une priorité de la lutte anticorruption, mais les fruits de son travail demeurent invisibles.

13. HAÏTI
Score de corruption : 19
La corruption est très ancrée dans l’histoire de ce petit pays des Caraïbes. Les affaires louches et les crimes vont bon train dans les villes et les villages de ce pays où le taux de chômage est le quatrième plus élevé de la planète. Le gouvernement est bien sûr largement touché et ceux qui osent se plaindre se retrouvent facilement derrière les barreaux.

12. GUINÉE-BISSAU
Score de corruption : 19
Ce petit pays d’Afrique de l’Ouest sort tout juste d’une crise politique de deux longs mois qui s’est terminée avec la mise en place d’un nouveau cabinet. Sans véritable gouvernement depuis début août 2015, le pays laisse donc le champ libre aux malversations, sans compter que la Guinée-Bissau est une plaque tournante pour le trafic de cocaïne.

11. ANGOLA
Score de corruption : 19
Ce sont les années de corruption généralisée du gouvernement qui sont responsables du classement déplorable de l’Angola, ce pays africain entouré de la Namibie, de la Zambie et de la République démocratique du Congo. D’après un rapport de Human Rights Watch, 32 milliards de dollars de revenus pétroliers ont disparu depuis 2010.

10. OUZBÉKISTAN
Score de corruption : 18
Si l’économie de l’Ouzbékistan est restée assez stable pendant la crise économique qui a secoué l’Europe, le pays souffre encore de hauts niveaux de corruption. Ceci est dû au fait que la grande majorité du pouvoir est entre les mains du pouvoir exécutif, ce qui rend le chantage et le détournement presque trop faciles.

9. LYBIE
Score de corruption : 18
La Lybie demeure dans un état de grande instabilité, même après la mort du président Mouammar Kadhafi. Le pays n’a toujours pas de gouvernement officiel et la lutte se poursuit entre les rebelles et les fidèles de l’ancien parti. La corruption de l’armée est grande et le trafic d’armes a toujours cours.

8. ÉRYTHRÉE
Score de corruption : 18
L’Érythrée est peut-être une démocratie, mais elle est gouvernée par un parti unique dont les politiques économiques et légales sont très peu développées. Par conséquent, la majorité des 6,3 millions d’habitants vit dans une extrême pauvreté.

7. TURKMÉNISTAN
Score de corruption : 17
Entouré par l’Iran, l’Afghanistan, l’Ouzbékistan et le Kazakhstan, le Turkménistan se retrouve coincé par des nations plutôt instables. Heureusement pour la population, le pays dispose d’importants gisements de pétrole et de gaz naturel, qui font vivre son économie. D’un autre côté, le mauvais usage des recettes de l’État a éloigné les investisseurs.

6. IRAK
Score de corruption : 16
Depuis que l’État islamique s’est emparé de Mossoul, la deuxième plus grande ville d’Irak, le pays connaît une grande instabilité et peine à regagner le contrôle. La corruption politique est l’un de ses défis principaux et les réformes institutionnelles qui devaient avoir lieu en 2011 sont toujours en suspens.

5. SOUDAN DU SUD
Score de corruption : 15
Le Soudan du Sud a déclaré son indépendance en 2011, ce qui en fait l’un des plus jeunes pays du monde. Malheureusement, les conflits ont déjà conduit à la mort de 2,5 millions de personnes. À cause de sa jeunesse, le Soudan du Sud n’a pas de structure gouvernementale stable, ce qui explique que des politiciens corrompus aient pris le pouvoir.

4. AFGHANISTAN
Score de corruption : 12
La corruption et les conflits sévissent depuis longtemps en Afghanistan, comme dans les pays alentours. Le gouvernement central manque de pouvoir à cause de l’opposition incarnée par les Talibans et Al-Qaïda, et l’ancien président Hamid Karzai a été accusé d’accepter de « l’argent secret » de l’armée américaine.

3. SOUDAN
Score de corruption : 11
Les conflits internes violents qui durent depuis des années sont largement responsables de l’effondrement du Soudan, un pays où environ 65 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le Congrès national, qui est le parti officiel au pouvoir, règne sur le pays depuis 1989 et n’est pas encore parvenu à aborder ces problèmes.

2. CORÉE DU NORD
Score de corruption : 8
Personne ne sera surpris de constater que la Corée du Nord arrive en tête de liste, à égalité avec le pays qui suit. Gouverné par Kim Jong-un, le pays est une dictature totalitaire où la transparence est un mythe et le secret une norme. Les dépenses militaires sont supérieures aux dépenses sociales et il est courant de voir des Nord-Coréens envoyés dans des camps de prisonniers avec peu ou pas de recours judiciaire.

1. SOMALIE
Score de corruption : 8
Beaucoup associent la Somalie aux pirates qui contrôlent encore une partie de l’océan Indien, mais ce n’est pas la seule chose dont souffre le pays. Il n’y a pas vraiment de structure gouvernementale en Somalie, ce qui rend impossible la mise en place de projets à long terme. D’après les données de la Banque mondiale, seul 29 % de la population va à l’école et l’espérance de vie ne dépasse pas 55 ans.

Source : MSN.com – 2015-11-19

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.