20/11/2017
AccueilÉcologieSri Lanka: au moins 113 morts dans des inondations et des glissements de terrain

Sri Lanka: au moins 113 morts dans des inondations et des glissements de terrain

Au moins 113 personnes ont péri dans les glissements de terrain et les inondations qui frappent le Sri Lanka, ont annoncé samedi les autorités qui ont envoyé l’armée pour venir en aide aux sinistrés.

Les très fortes pluies de vendredi ont provoqué les pires inondations et glissements de terrain que le sud et l’ouest de l’île ait connus en 14 ans. Ils ont causé la mort d’au moins 113 personnes, tandis que plus d’une centaine d’autres sont portées disparues, a indiqué Rajitha Senaratne, porte-parole du gouvernement.

«La plupart des victimes sont mortes dans les glissements de terrain. Très peu se sont noyées», a dit M. Senaratne, qui est aussi ministre de la Santé. Un demi-million de personnes ont dû être évacuées de leurs habitations et la plupart d’entre elles ont été accueillies dans des abris provisoires.

Les militaires ont mené des opérations de recherche dans les zones affectées par des glissements de terrain. L’armée de l’Air a déployé cinq avions pour des opérations de secours et cinq autres pour transporter des fournitures d’urgence pour les villageois bloqués, qui ne pouvaient pas être atteints par la route.

Dans le village de Bulathsinhala, les habitants chargeaient les cercueils de dix victimes dans des véhicules de transport de troupes qui devaient ensuite les acheminer vers des terrains surélevés pour les inhumer.

Au moins 113 personnes ont péri dans les glissements de terrain et les inondations qui frappent le Sri Lanka, ont annoncé samedi les autorités qui ont envoyé l’armée pour venir en aide aux sinistrés.

Les très fortes pluies de vendredi ont provoqué les pires inondations et glissements de terrain que le sud et l’ouest de l’île ait connus en 14 ans. Ils ont causé la mort d’au moins 113 personnes, tandis que plus d’une centaine d’autres sont portées disparues, a indiqué Rajitha Senaratne, porte-parole du gouvernement.

«La plupart des victimes sont mortes dans les glissements de terrain. Très peu se sont noyées», a dit M. Senaratne, qui est aussi ministre de la Santé.

Un demi-million de personnes ont dû être évacuées de leurs habitations et la plupart d’entre elles ont été accueillies dans des abris provisoires.

Les militaires ont mené des opérations de recherche dans les zones affectées par des glissements de terrain. L’armée de l’Air a déployé cinq avions pour des opérations de secours et cinq autres pour transporter des fournitures d’urgence pour les villageois bloqués, qui ne pouvaient pas être atteints par la route.

Dans le village de Bulathsinhala, les habitants chargeaient les cercueils de dix victimes dans des véhicules de transport de troupes qui devaient ensuite les acheminer vers des terrains surélevés pour les inhumer.

Le président Maithripala Sirisena s’est rendu à Kalutara, l’un des districts du sud les plus affectés par les intempéries pour y superviser les opérations de secours.

«Le gouvernement octroiera de nouvelles maisons à tous ceux qui ont perdu la leur», a-t-il écrit sur Twitter.

Le gouvernement a distribué par voie aérienne des milliers de gilets de sauvetage pour les personnes bloquées.

Un navire de la Marine indienne est arrivé samedi à Colombo pour venir en aide à son voisin. Il comprend une équipe médicale, des bateaux gonflables et des médicaments. Un autre navire est attendu lundi.

D’après les services météorologiques, les pluies devraient se calmer, mais une mousson d’une faible intensité va perdurer.

Attendue jeudi soir, cette mousson a mis fin à une sécheresse prolongée qui menaçait l’agriculture ainsi que la production d’énergie hydroélectrique du pays.

Ces pluies sont les plus destructrices depuis mai 2003. A l’époque 250 personnes avaient été tuées et 10 000 maisons détruites à la suite d’une mousson d’intensité similaire, d’après les autorités.

Source : journaldemontreal.com – 27 mai 2017

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.