17/10/2017
AccueilPolitiqueUn moine tibétain s’immole par le feu

Un moine tibétain s’immole par le feu

Un moine bouddhiste tibétain s’est immolé par le feu dans l’ouest de la Chine, apparemment pour dénoncer la mainmise de Pékin sur le Tibet, selon ce que rapportent deux organisations.

Le moine s’est immolé samedi matin sur une place publique de Kardze, une ville aussi connue sous le nom de Ganze, dans la province occidentale du Sichuan, selon Radio Free Asia, une station de radio appuyée par les États-Unis, et Free Tibet, un groupe militant installé au Royaume-Uni.

Les flammes ont été éteintes et le moine emporté par les forces de sécurité. Un témoin a dit qu’il avait été si gravement brûlé qu’il en était méconnaissable et on ne sait pas s’il a survécu, selon la directrice de Free Tibet, Eleanor Byrne-Rosengren.

Un homme qui a répondu au téléphone du commissariat de police locale a dit ne rien savoir de cette affaire. Un porte-parole des dirigeants locaux a renvoyé toutes les questions à la police.

Des images mises en ligne sur YouTube montrent deux hommes utilisant des extincteurs pour éteindre ce qui semble être un corps en bordure d’une rue achalandée, pendant que la foule se masse. Free Tibet dit avoir obtenu les images d’un homme qui les auraient diffusées sur les réseaux sociaux.

Ce serait la 148e fois qu’un Tibétain s’immole depuis 2009, selon Radio Free Asia et Free Tibet. Au moins 125 d’entre eux sont morts.

La Chine prétend que le Tibet fait partie de son territoire depuis au moins 700 ans et elle considère que le dalaï-lama, le leader spirituel en exil des Tibétains, est un séparatiste dangereux. Les Tibétains affirment qu’ils étaient essentiellement indépendants pendant toute cette période et ils dénoncent la lourde mainmise de la Chine.

Source : journalmetro.com – 17 avril 2017

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.