17/10/2017
AccueilAstronomieUne éclipse annulaire de Soleil forme un anneau de feu dans le ciel

Une éclipse annulaire de Soleil forme un anneau de feu dans le ciel

Une éclipse annulaire de Soleil s’est produite dans le ciel d’une partie de l’Amérique latine et de l’Afrique dimanche 26 février.

Le phénomène a formé un « anneau de feu » dont les témoins ont pu capturer de remarquables images. L’hémisphère sud de la planète avait rendez-vous avec le ciel ce week-end. Le 26 février, les astronomes avaient en effet annoncé la survenue d’une spectaculaire éclipse solaire et ils ne s’étaient pas trompés.

Avec un maximum prévu aux alentours de 14H54 UTC, le phénomène était visible dans son intégralité depuis le sud de l’Amérique latine et de l’Afrique. Il ne s’agissait pas d’une éclipse totale mais d’une éclipse dite annulaire. A l’instar de l’éclipse totale, ce phénomène se produit lorsque la Lune s’intercale entre la Terre et le Soleil.

Néanmoins, la révolution du satellite naturel étant de forme elliptique, sa distance avec la Terre varie. Or, plus la Lune est proche, plus elle apparait large. De fait, lorsque la Lune est proche de la Terre, l’éclipse est totale. En revanche, lorsque la Lune se retrouve plus éloignée, elle ne parvient pas à couvrir parfaitement le Soleil et l’éclipse prend la forme d’un anneau de lumière cerclant le disque lunaire. D’où le terme d’éclipse « annulaire ».

44 secondes de maximum

Au total, l’éclipse a duré un peu plus de trois heures en fonction de la position des observateurs, mais son maximum a perduré à peine 44 secondes. Ce qui n’a pas empêché des milliers d’habitants équipés de lunettes de protection et de télescopes, de profiter du spectacle et d’en capturer de remarquables images. Certaines retracent même la succession des différentes phases de l’éclipse. D’après les astronomes, le phénomène qui était également diffusé en direct sur internet, a recouvert à son apogée environ 98% du disque solaire. La dernière éclipse annulaire s’était produite le 1er septembre 2016 mais n’avait, là encore, pu être observée que d’une partie de la planète, en l’occurrence de l’Afrique centrale notamment.

Une éclipse totale prévue le 21 août 2017

Si le phénomène a déjà séduit de nombreux spectateurs, l’évènement de cet été devrait les combler. Le 21 août prochain, se produira en effet une éclipse solaire totale. Malheureusement, elle ne sera visible dans sa totalité que des États-Unis. Le reste de l’Amérique du Nord, une partie de l’Europe de l’ouest et de l’Afrique devront eux se contenter d’une éclipse partielle. Le reste de la planète, dont la France, ne pourra rien voir directement. Toutefois, le phénomène prévu pour atteindre son maximum vers 18H30, sera très certainement retransmis en direct sur internet.

Source : maxisciences.com – 28 février 2017

Partager avec :
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.