25/05/2018
AccueilInsoliteDécouverte d’une cité maya de plus de 2000 km² au Guatemala

Découverte d’une cité maya de plus de 2000 km² au Guatemala

Loin d’être une civilisation éparse, la société maya était complexe et structurée, comme le prouve la découverte de cette mégalopole de plus de 2000 km², faite d’habitations, de palais et de pyramides.

C’est une découverte fondamentale dans l’écriture de l’histoire maya. Les archéologues et chercheurs sont parvenus à identifier les ruines de plus de 60 000 maisons, palaces, chaussées et même des pyramides, recouvertes depuis des siècles par la jungle du nord du Guatemala.

Une technologie révolutionnaire de détection et télémétrie par ondes lumineuses appelée LiDAR, montée sur des drones, permet de pénétrer le feuillage dense et de localiser les dolines naturelles grâce à des capteurs thermiques. En cartographiant les mouvements d’eaux dans les passages souterrains du site, les chercheurs espéraient localiser des systèmes souterrains auxquels il est fait référence dans l’histoire orale maya, mais dont l’existence n’avait jamais été confirmée.

Le balayage laser et la photogrammétrie ont permis à l’équipe de restituer de façon extrêmement précise et en trois dimensions les ruines d’une civilisation pré-colombienne bien plus complexe et interconnectée que les spécialistes des Mayas ne le supposaient.

« Les images produites par cette technologie montrent bien que la région entière était très organisée et plus densément peuplée qu’on ne l’imaginait, » explique Thomas Garrison, archéologue à l’université d’Ithaca et explorateur National Geographic spécialisé dans l’usage des technologies numériques appliquées aux recherches archéologiques.

Thomas Garrison fait partie d’un consortium de chercheurs qui ont pris part aux recherches menées par la fondation PACUNAM, un fonds de recherche guatémaltèque qui soutient les projets de recherche scientifique, le développement durable et la préservation de l’héritage culturel.

Le projet a permis de quadriller plus de 2 100 km² de la réserve de biosphère Maya dans la région de Petén, au Guatemala, avec pour résultat les plus importantes données jamais récoltées à des fins archéologiques grâce à la technologie LiDAR.

Les archéologues pensaient connaître les pyramides passées et présentes du monde ; ils avaient tort : les données LiDAR ont permis la découverte d’anciennes pyramides maya dans les régions montagneuses, non loin du centre de la cité. Par ailleurs une structure d’apparence naturelle pourrait être, d’après les archéologues, le tombeau encore intact d’un des plus riches rois mayas.

Les résultats suggèrent que l’Amérique centrale abritait une civilisation fortement avancée qui à son apogée il y a 1 200 ans était plus comparable aux cultures sophistiquées de la Grèce ancienne ou la Chine antique qu’aux villes-États dispersés et peu organisés que l’on se représentait.

En plus des centaines de structures jusqu’alors inconnues, les images LiDAR mettent en exergue de hautes chaussées reliant entre eux des centres urbains et des gravières. De complexes systèmes d’irrigation et de terrasses soutenaient une agriculture intensive, capable de nourrir les hommes qui ont à jamais transformé les paysages de ces régions.

Les Mayas n’avaient recours ni à la roue ni aux bêtes de somme, et pourtant c’est une « civilisation qui a littéralement soulevé des montagnes, » s’émerveille Marcello Canuto, archéologue à l’université de Tulane, qui a pris part au projet.

« Nous avons cette perception occidentale qu’une civilisation complexe ne peut pas se développer sous les tropiques, » avance-t-il, faisant référence aux recherches archéologiques qu’il a menées sur le site guatémaltèque de La Corona. « Mais ce que prouvent les résultats de LiDAR, c’est que l’Amérique centrale, de la même manière qu’Angkor Vat au Cambodge, était un lieu de développement majeur pour des civilisations complexes et innovantes. »

 

nationalgeographic

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.