21/05/2018
AccueilInsoliteDes chercheurs chinois clonent deux singes

Des chercheurs chinois clonent deux singes

Zhong Zhong & Hua Hua

Des chercheurs de l’Institut de Neuroscience de Shanghai ont réussi à cloner deux macaques qui sont nés respectivement il y a huit et six semaines. Cette prouesse fait d’eux les premiers primates à être clonés à partir d’une cellule non embryonique.

Bien moins de questions éthiques en Chine

Des chercheurs de l’Institut de Neuroscience de Shanghai ont réussi à cloner deux macaques qui sont nés respectivement il y a huit et six semaines. Cette prouesse fait d’eux les premiers primates à être clonés à partir d’une cellule non embryonique.

Il y a plus de vingt ans, Dolly a vu le jour. Ce mouton a lancé de grands débats sur le clonage ainsi que ses limites morales et techniques. Cette même technique utilisée il y a quelques décennies a été employée afin de mettre au monde Zhong Zhong et Hua Hua, deux macaques à longue queue.

En réussissant à cloner deux primates, c’est un chemin tout tracé qui s’ouvre devant nous et qui nous guide vers les prémisses du clonage humain. Étant génétiquement proches de nous les Hommes, les macaques pourraient être clonés en plus grande quantité afin de mener des études sur les maladies, ou les tests de médicaments. De plus, en utilisant CRISPR on pourrait également modifier des gènes liés à certaines maladies comme le VIH, ou Parkinson afin de mener des projets d’études précis. Les scientifiques basés à Shanghai ont précisé qu’ils ont suivi les règles internationales pour la recherche animale instaurées par le NIH et a également suggéré un la création d’un débat sur ce qui doit être ou ne doit pas être acceptable dans le clonage de primate.

Le problème éthique du clonage animal dans le but de mener des projets de recherche va très certainement être à prendre en considération, mais certainement pas en Chine. Muming Poo, un des membres du projet à d’ailleurs expliqué que « la raison pour laquelle nous avons brisé cette barrière est dans le but de produire des modèles d’animaux qui sont utiles à la médecine, pour la santé. » Durant la conférence accordée à la presse, il a été précisé que de nouveaux macaques allaient voir le jour dans les mois à venir.

De leur côté, Zhong Zhong et Hua Hua sont en bonne santé et sont biberonnés avec attention.

cameroonvoice

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.