20/06/2018
AccueilÉcologieInde : quand le lac de Bangalore prend feu

Inde : quand le lac de Bangalore prend feu

Un lac qui prend feu : cela se passe à Bangalore, la « Silicon Valley indienne ». La pollution est telle qu’une mousse toxique se répand sur les lacs et cours d’eau, et parfois s’enflamme. La ville pourrait être inhabitable d’ici 7 ans.

À première vue, cela ressemble à de la glace, qui dérive lentement sur une rivière. Mais aujourd’hui, à Bangalore, il fait plus de 30°C, et ce qui flotte ici, c’est de la mousse toxique. La partie visible de la pollution extrême qui touche toute la ville. Certains jours, le phénomène prend des proportions gigantesques. Cet automobiliste filme lui-même ces montagnes de mousse qui débordent de partout. Et parfois, quand le vent se lève, il neige sur Bangalore.

Les lacs et rivières de Bangalore sont en train de mourir

Sauf que cette neige est loin d’être naturelle : elle est extrêmement dangereuse. Ce phénomène, c’est le résultat d’un mélange entre les eaux usées des habitations et les rejets massifs de produits chimiques des usines de la région. Ici, rien n’est traité. Ces deux types de pollution cumulés créent cette mousse extrêmement rare. Les résidents ont dû installer des filets pour s’en protéger. Un système d’arrosage a été installé par les autorités pour faire redescendre la mousse : il est pour l’instant la seule solution pour la combattre.

Mais l’odeur est toujours là, et après quelques minutes sur place, la peau est irritée. Les vapeurs chimiques menacent la santé des habitants. « J’ai eu des problèmes respiratoires, j’ai aussi un enfant en bas âge, et à cause de ça, il a des difficultés à respirer », témoigne un habitant. À plusieurs reprises, l’impossible s’est même produit : les lacs et rivières ont pris feu.

Sous l’effet du soleil, les produits chimiques se sont enflammés pendant plusieurs heures. La combustion serait due à la présence de phosphore et de pétrole flottant sur l’eau. À cause de la pollution, il faut creuser de plus en plus profond pour trouver de l’eau potable. La pénurie se fait sentir ; des camions-citernes circulent partout pour ravitailler les familles. Tout autour, les lacs et les rivières de Bangalore sont tout simplement en train de mourir.

francetvinfo.fr

Partager avec :
Mots-clés
Évaluer l’article
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.